Étiquette : Adidas

Pourquoi la blessure de Derrick Rose pourrait avoir des répercussions sur le marketing de la NBA ?

Adam Silver et David Stern

Derrick Rose, la jeune star (il n’a que 25 ans) des Chicago Bulls, élu Most Valuable Player (MVP) de la saison en 2011, vient de connaitre un nouveau d’arrêt dans sa carrière. Le meneur de Chicago vient en effet de se blesser à nouveau au genou. Une blessure qui le tiendra éloigné des parquets durant toute cette saison NBA 2013/2014. Un coup très dur pour sa franchise qui comptait sur lui pour remporter un titre NBA. Mais un évènement qui pourrait bien également influencer l’évolution du marketing de la NBA. Lire la suite

NBA : pourquoi Derrick Rose est aujourd’hui un meilleur produit marketing qu’avant sa blessure

Derrick Rose le meneur de jeu des Chicago Bulls en NBA

Playoffs NBA 2013. Les Bulls de Chicago qui ont fini meilleure équipe de la saison régulière sont opposés aux Sixers de Philadelphie au 1er tour des playoffs de cette saison tronquée par le lockout. Derrick Rose, le jeune meneur des Bulls, a été sacré MVP (Most Valuable Player) de la saison précédente et se prépare à conduire son équipe vers le titre NBA. Mais dès le premier match de cette série de Playoffs, Rose se blesse au genou. Un an et demi après cette grave blessure (rupture des ligaments croisés), Rose est de retour sur les parquets et son potentiel marketing a été décuplé par cette “mauvaise” aventure. Lire la suite

En NBA, Orlando a le don de transformer ses pivots en showman

Dwight Howard ParisOn ne sait pas si c’est la chaleur de Floride ou bien la proximité du parc d’attractions Disney World qui fait ça. Toujours est-il que les jeunes pivots qui portent les couleurs de la franchise NBA du Orlando Magic ont un petit quelque chose en plus qui fait d’eux, de véritables stars, des showmen sans équivalent au sein de la grande ligue américaine, parfois accusée d’aseptiser ses joueurs.

Hier c’était Shaquille O’Neal, clown le plus hilarant et joueur le plus dominateur de la NBA durant plus de 15 saisons. Aujourd’hui, c’est Dwight Howard, tout aussi drôle et tout aussi dominateur que son aîné.

Lire la suite…

Le lockout NBA pourrait coûter cher aux équipementiers

Alors que les joueurs NBA et les propriétaires s’apprêtent à s’entre-tuer sur la renégociation et la resignature d’un nouveau Collective Bargaining Agreement, les perspectives d’un lockout engendrent parfois des fantasmes mais plus souvent de grosses craintes.

Si les clubs de Pro A rêvent de voir débarquer des joueurs NBA dans leurs effectifs la saison prochaine en cas de grève forcée, si la LNB fantasme déjà sur ce coup de projecteur inespéré, certains ont su garder la tête sur les épaules pour raisonner de manière rationnelle (et heureusement d’ailleurs). Ils seront peu nombreux à sortir grandis ou à profiter d’un lockout NBA. Seul le championnat de basketball universitaire NCAA peut prier pour que le syndicat des joueurs dirigé par Billy Hunter et la NBA représentée par David Stern ne trouvent pas un terrain d’entente avant la fin de l’été 2011. Car, oui, il faudra bien occuper les attrayantes cases « basket » à la télévision, mais aussi contenter les spectateurs qui se rendent toujours plus nombreux dans les salles NBA. Par contre, ceux qui pourraient le plus en pâtir sont les équipementiers de sport.

Lire la suite…

Andrew Albicy Adidas Superstar !

Andrew AlbicyAprès son titre de champion d’Europe Espoirs 2010 et sa belle prestation lors des derniers championnats du monde de basket en Turquie sous le maillot de l’Equipe de France, Andrew Albicy, le jeune meneur de jeu du Paris-Levallois Basket s’affirme cette saison comme une valeur montante de la balle orange. Sur le terrain, même si son équipe n’est pas au mieux, Andrew gagne en maturité et son jeu devient de plus en plus consistant.

Pas très grand pour un joueur de basket – il ne mesure qu’1m78 – gentil, simple et très accessible, le meneur francilien valide les espoirs placés en lui. Ces caractéristiques font de ce joueur une superbe opportunité en termes de marketing et de communication. Albicy est en effet proche des gens, tant via son physique que son style et sa manière d’être. Le garçon ne se prend pas pour ce qu’il n’est pas et n’a pas la grosse tête. Un détail non négligeable dans le milieu du sport professionnel. Vous me direz qu’avec de tels atouts, Albicy devrait être la figure de proue de la Pro A. Le joueur sur lequel la LNB devrait axer sa communication et attirer l’attention de tous les fans et de tous les journalistes. Vous me direz que l’on devrait manger du Albicy le matin au petit déjeuner, le midi, pour notre goûter et pour le dîner avant d’aller au dodo. Et je vous répondrais que oui, on devrait mais non, ce n’est pas tout à fait ce qui se passe. Le jeune Andrew n’est pas utilisé par la ligue pour le moment mais avec la campagne de pub française que lance Adidas, cela pourrait changer.

Lire la suite…