Semaine des AS : la LNB veut rectifier le tir

Plutôt silencieuse et gênée par le sujet depuis février, la LNB a reconnu lors de son dernier comité directeur, l’échec populaire de la Semaine des As 2011 qui s’est déroulée en février dernier à Pau. Sans vouloir remuer le couteau dans la plaie, je tiens juste à préciser que cette édition 2011 aura été la plus mauvaise en termes d’animation et de fréquentation avec un taux de remplissage de 37% sur 4 jours de compétition. Pour le reste et pour ceux qui n’aurait pas été mis au courant de cette mini catastrophe du microcosme du basket français, je vous invite à lire l’article que j’avais publié au retour de ce « non-événement ».

Encourager un succès populaire

Des mesures seront donc prises pour éviter qu’un nouveau fiasco ne vienne ébranler l’image du basket professionnel français et de son instance dirigeante. Il semble qu’élus et salariés de la ligue souhaitent mettre l’accent sur le côté « populaire » de ce rendez-vous de mi-saison qui permet aux différents acteurs du basket français de se rencontrer et d’échanger durant 4 jours sur un seul et même lieu. Pour la prochaine édition qui se déroulera à Roanne, les mesures suivantes seront mises en place afin d’inverser la tendance alarmiste d‘une compétition qui permet tout de même à un club de remporter un trophée et une qualification européenne en 3 rencontres.

– annulation de l’ensemble des matches de basket dans la Région Rhône-Alpes (en accord avec la FFBB)
– mise en place d’un partenariat titre avec une société qui pourra afficher sa marque sur les maillots des clubs participant à la Semaine des As 2012 (sous réserve de l’accord de l’ensemble des clubs)
– intégration de la Semaine des As dans les abonnements du club de la Chorale de Roanne vendus en début de saison
– intégration de la Semaine des As comme véritable produit marketing vendu aux partenaires du club de la Chorale de Roanne avant le début de saison.

Du bon et du moins bon

Tout d’abord, félicitons la LNB pour sa prise de conscience sur le sujet. Des points cités ci-dessus, le premier semble de très loin le plus évident et le plus important (report des compétitions d’amateurs). Quelques jours après la fin de la compétition, je m’étais d’ailleurs étonné de ce manque lors d’une conversation avec un membre de la ligue. Je m’étais également étonné de n’avoir reçu aucune information sur cette compétition et sur sa billetterie alors même que je suis licencié FFBB. Pour le reste, les propositions sont plus ou moins intéressantes. S’il est judicieux d’intégrer la SDA dans les abonnements des fans de l’équipe coachée par Jean-Denys Choulet, il faut admettre que financièrement, cela n’aura aucun avantage. De plus, on peut considérer que cela participera à diluer le produit « Semaine des As » et non à l’imposer comme un réel évènement. Mais peu importe, sur la SDA, le principal objectif est populaire. Le point concernant les partenaires de la Chorale et l’intégration de la SDA comme « véritable outil marketing » me semble beaucoup plus flou. Je vois mal comment on pourrait convaincre des sponsors de donner plus pour le basket et surtout convaincre la Chorale d’inciter ses sponsors à donner plus pour la LNB et non pour son propre club. Si la Chorale est associée financièrement au résultat sponsoring ou RP de la SDA, alors je dis oui. Sinon, je vois mal comment cela pourrait tenir. Enfin, en ce qui concerne le sponsor titre qui pourrait être affiché sur les maillots des clubs, je dis et redis qu’un sponsor titre est une bonne idée mais que l’afficher sur tous les maillots des clubs est une fausse bonne idée. Cela va à l’opposé de toute considération marketing, de tout principe de construction du capital marque de ces équipes. C’est de plus très irrespectueux de l’engagement des sponsors tout au long de la saison. Et c’est incompréhensible, surtout quand, dans le même temps, on va solliciter ces mêmes sponsors pour qu’ils s’impliquent dans l’événement (on marche sur la tête franchement). Et puis il faut bien comprendre une chose : être présent sur un maillot de Pro A n’apporte que peu de visibilité. Alors à quoi bon être présent sur des maillots d’une compétition comme la SDA ? Non, mieux vaut travailler une association avec un partenaire titre sur des points plus modernes et plus valorisants. Arrêtons de voir le sponsoring comme les footballeurs des années 80 l’ont crée. Faire du sponsoring, ce n’est pas proposer un support de communication comme les autres. Arrêtons d’être simplistes dans notre « réflexion ». Arrêtons d’agir en réaction aux événements. Soyons censés et proposons des actions novatrices et non les mêmes broutilles de pseudo marketing que tous les autres sports peuvent eux aussi proposer.

Une nouvelle société de production ?

Seule autre bonne nouvelle, la LNB devrait mettre en place un nouvel appel d’offre pour l’organisation conjointe des Finales LNB 2012 et de la Semaine des As 2012. Il semble que la collaboration avec la société Ideepole (Groupe Bygmalion) n’est pas été aussi prolifique qu’espéré, comme le laissait entendre Didier Gadou, le directeur exécutif de l’Elan Béarnais.

Financement Semaine des As

Pour en finir avec ces informations sur la Semaine des As, voici quelques chiffres sur l’investissement financier des différents protagonistes :

Edition 2011 – Pau :
– 80.000 € de la Mairie – 15.000 € location de la salle ;
– 12.000 € du Conseil Général des Pyrénées Atlantiques ;
– 14.000 € de la Région Aquitaine ;
– 55.000 € de la LNB (estimation – chiffre non définitif)

Notons que pour l’édition 2012 à Roanne, la contribution financière des collectivités sera au minimum de 120.000 € sans compter le mise à disposition gratuite des enceintes sportives et de nombreux supports et outils de communication.

3 réflexions sur “Semaine des AS : la LNB veut rectifier le tir

  1. Il y a du bon et du moins bon. Beaucoup de déclarations d’intentions, semble-t-il, et pas vraiment de vision claire de l’identité à donner à la compétition quand même. Tout cela ne respire pas la sérénité et le professionnalisme…

  2. En effet. On serait en droit d’attendre de la ligue une clarification des objectifs à atteindre sur ces deux principaux évènements de saison régulière, à savoir le All Star Game et la Semaine des As. Vous évoquez un point important : l’identité. C’est très certainement sur ce point que les efforts devraient être mis.

    On peut aussi souligner qu’il serait intéressant de se poser la question de l’accessibilité à la ville et ensuite à la salle, de l’implication des supporters des autres équipes qualifiées, de l’habillage et de l’animation de cette SDA…

    Je crains, comme vous, que ces décisions n’apportent que peu de solution au problème SDA et qu’il s’agit plus de réactions actives que de réflexions mûrement pensées.

    Malgré tout, laissons le temps à la LNB et à ses salariés de retourner cette tendance moribonde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s