Equipe de France de basket 1 – FFBB 0

Président de la FFBBLe Fédération Française de Basketball met-elle tout en œuvre pour maximiser la promotion et la mise en valeur du basket français auprès du grand public et des fans ?  Nous sommes en droit de nous poser la question après le bide complet du tournoi de préparation de Villeurbanne et l’imbroglio autour des diffusions des matchs de poule de l’Equipe de France au championnat du monde de basket.

La FFBB fait-elle son maximum pour promouvoir le basket ?

Hier soir, pour son entrée dans la compétition, l’équipe coachée par Vincent Collet s’est magnifiquement imposée face aux champions du monde espagnols. Une vraie surprise construite sur une solidarité et un collectif intéressant, le tout agrémenté d’une intensité capable de satisfaire le fan de sport français lambda. Dans cette belle victoire, les supporters français ont également eu droit à un beau conte de fée avec le gros match du jeune Anderw Albicy, 20 ans, sélectionné à peine 3 semaines avant le début de la compétition suite à la blessure de Rodrigue Beaubois, joueur NBA des Dallas Mavericks. Contrat rempli donc niveau promotion du basket français pour les joueurs et le staff sportif des bleus.

25 euros pour une place "populaire" ! la FFBB se moque du monde et ignore les familles et le grand public.

Par contre, ce constat positif ne peut être attribué à la communication et au marketing de la FFBB. Avec des places « populaires » à 25 euros par match (19 euros pour les licenciés FFBB) pour les 3 soirées du tournoi de préparation de Villeurbanne, les décideurs marketing de la Fédération Française de BasketBall ne risquaient pas d’attirer un large public. Le basket étant considéré comme un sport populaire où l’on vient avec ses enfants, comment peut-on penser qu’une famille de 2 adultes et 2 enfants peut se permettre de mettre entre 50 et 100 euros par soir (ou même pour une seule soirée) pour aller voir une équipe sans star dans le cadre d’un tournoi amical ? Quel intérêt d’avoir des prix aussi élevés ? Le but de ce genre d’évènement n’est-il pas de faire la promotion du basket français, de l’Equipe de France et de toucher le plus de personnes possible ? N’est-il pas important de montrer aux joueurs que l’engouement populaire existe autour de leurs performances et que le pays est prêt à les soutenir ? N’est-il pas primordial de montrer aux sponsors et prospects que le basket remplit les salles et qu’il faut aussi compter avec ce sport spectaculaire ? En arrivant à peine à remplir l’Astroballe à 40%, la FFBB n’aura atteint aucun de ces objectifs et aura offert une pauvre image de notre sport auprès des annonceurs. La faute professionnelle est franchement toute proche de la part du service marketing.

Les matchs des USA en direct sur Sport +. Ceux des français sont en différé. Cherchez l’erreur !

Seconde faute professionnelle : la diffusion en différé des rencontres de l’Equipe de France sur Sport +. Je tiens juste à rappeler que Sport + est considérée comme la chaine du basket et qu’elle est le diffuseur officiel de la Pro A durant l’année. On peut donc considérer que les fans de basket français ont cette chaine payante. Et bien, croyez-le si vous voulez, dans le cadre des championnats du monde de basket, cette chaine diffuse les matchs en différé. Ils sont en direct sur Canal + Sport, une chaine, payante elle aussi, qui ne diffuse pas (pour le moment) de basket français et que les fans de Pro A n’ont pas forcément. Ce n’est pas la meilleure façon de promouvoir le basket français. Si les matchs étaient diffusés en direct sur une chaine de la TNT ou sur une des 6 grandes chaines historiques, cela ne poserait aucun souci, on comprendrait facilement la logique poursuivie. Mais là, j’avoue que j’ai beaucoup de mal à comprendre la stratégie. Surtout que, cerise sur le gâteau, Sport + diffuse bien des matchs en direct, mais ce sont ceux de l’équipe des USA et des joueurs NBA. On marche sur la tête. Alors qu’on ne vienne pas nous dire ensuite que la NBA vampirise le basket hexagonal.

Deux fautes professionnelles pour le service Communication et Marketing de la FFBB. Le basket français en est la victime.

Si le service communication et marketing de la FFBB était professionnel et travaillait pour le bien du basket français, il n’aurait jamais pu laisser une situation comme elle-ci se mettre en place. C’est dommage et dommageable. Le basket français risque de rester encore longtemps dans l’anonymat avec des décisions de la sorte qui vont à l’opposé de toute logique stratégique. Suis-je le seul à me poser des questions et à m’étonner ?

Bookmark and Share

About these ads

4 réflexions sur “Equipe de France de basket 1 – FFBB 0

  1. Bonjour, je viens de découvrir votre blog via celui de Maxiboy (grâces lui soient rendues ! ;-)
    Fort intéressant. D’autant que je partage pleinement votre point de vue, en matière de prix à l’Astroballe et de télévision.
    Avec une petite nuance : dans l’histoire des différés de l’EdF sur Sport+, peut-on incriminer la Fédé ? C’est le groupe Canal qui est à l’origine de cette décision de programmation complètement aberrante (et surtout prodigieusement irrespectueuse pour les passionnés de basket qui payent déjà Sport + pour assouvir leur soif de basket, comme c’est mon cas). Et je ne suis pas sûr que la Fédé ait un quelconque poids sur les décisions prises par le groupe Canal. Je suis d’accord pour souligner le manque d’initiative de la Fédé quand elle est en cause – ce qui arrive malheureusement trop souvent, mais sur ce coup-là, je ne pense pas qu’elle y puisse grand-chose.
    Là, moi, c’est après Canal que j’en ai. D’autant que leur discours en la matière, c’est un peu "c’est comme ça et pas autrement", bref, une certaine forme de mépris, je trouve.
    Sans compter le mauvais calcul réalisé. Si encore les matchs de l’EdF étaient diffusés en direct à la fois sur Canal et sur Sport +, on pourrait penser que C+ s’intéresse vraiment au développement du basket en France. Là, je vois une médiocre et mesquine opération pour essayer d’amener les passionnés à s’abonner à Canal+. Et c’est là leur mauvais calcul : il faut environ deux minutes pour trouver sur Internet des sites diffusant gratuitement tous les matchs du Mondial. Oh, sans les commentaires de Cozette et Monclar, c’est vrai que c’est un petit manque. Mais quand vous soutenez votre équipe, vous préfèrerez toujours la voir en direct (même avec un commentaire en anglais soporifique) plutôt qu’en différé. Et, je travaille dans une partie qui m’a permis de le constater, les personnes qui ont goûté au gratuit ne reviennent pas facilement vers le payant. Avec cette "faute de goût", Canal est sans doute en train de se couper durablement d’une cible potentielle. Intelligent…
    OK, il ne s’agit "que" de basket, donc une population très restreinte en France. Mais, considérant qu’au niveau foot, on est "au taquet" et que le rugby est déjà bien développé, que reste-t-il comme sources de développement de l’audience en matière sportive ? Le basket aurait pu en être une, pour le groupe Canal (auquel on ne reprochera sûrement pas ce qu’il fait sur Sport +) avec une meilleure exposition sur la durée de ce Mondial, une quand même bien belle compétition. M’est avis que, pour le coup, ils ont un peu raté la cible…

    • En effet, j’avais insister sur le FFBB dans mon post mais il est clair que le groupe Canal+ est aussi en cause. J’estime par contre que la FFBB étant un des deux signataires du contrat, elle a sa part de responsabilité et, même si son poids est moindre, elle pourrait quand même souligner cette incohérence. Pour tous le reste, je suis entièrement d’accord avec tes arguments. J’ajouterais même que je tente de mon côté d’organiser des soirées basket chez moi autour des matchs de l’Equipe de France. J’invite tous mes amis qui ne sont pas forcément fans de basket. je pense que c’est aussi un moyen sympa pour eux de découvrir notre sport. Mais, comme tout bon fan de Pro A qui se respecte, j’ai Sport + et non Canal + Sport. Je ne peux donc leur proposer que des matchs en différé… Conséquence ? Mes amis connaissent déjà le résultat des matchs et du coup préfère passer leur soirée au Parc de la Tête d’Or ou dans un bar en terrasse. C’est aussi un mauvais calcul à ce niveau car le sport est aussi un échange social.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s