La NBA confie ses droits marketing en France à Sportys.

Logo NBALe site sportstrategies.com nous apprend que la National Basketball Association (NBA – Ligue américaine de professionnelle de basketball) vient de confier la gestion de ses droits marketing en France à la société Sportys.

Après des nombreuses actions marketing dans le rugby français (Stade Français, Equipe de France, Coupe du Monde…), le tennis (Rolland Garros, BNP Paribas Master), le basket (Paris Racing Basket) ou encore le cyclisme (Tour de France), l’agence de Bruno Molinas s’attaque aux sports américain via la ligue la plus reconnue au monde.

Très présente sur le sol européen et notamment sur le sol français, la NBA, qui entretient toujours des ambitions expansionnistes (souvenez-vous de cet article) vient pour la première fois de confier la gestion de ses droits marketing en France à une agence nationale. Auparavant, ces responsabilités étaient entre les mains des salariés de NBA Europe (pour la plupart des juristes et non des marketeurs). L’ancienne filiale de Havas (Havas a cédé Sportys à Bruno Molinas en 2006) récupère donc la gestion marketing des évènements suivants : Adidas NBA 5 United Tour (démonstrations sur le parvis de l’hôtel de ville de Paris), le NBA Europe Live Presented by EA Sports (match entre deux clubs NBA au Palais Omnisport de Paris Bercy, cette année le mercredi 6 octobre), la NBA Fan Zone (spectacles et expositions), les Harlem Globetrotters (show de basket) et le Challenge Benjamins (pour les basketteurs en herbe).

Cette décision de la NBA marque un changement d’attitude de la part de la grande ligue. Il est assez étonnant de noter qu’elle décide aujourd’hui de confier à une société extérieure. Soit cela dénote un désintérêt pour le développement de la NBA en France (ce qui m’étonnerait fort), soit au contraire, cela dénote une réelle envie d’être performante dans sa communication et sa valorisations dans l’Hexagone en s’appuyant sur une structure connaissant les « ficelles » de notre bon vieux pays.

Dans tous les cas, cette actualité me permet de poser quelques questions. La Ligue Nationale de Basket française doit-elle s’inquiéter d’un possible développement de l’offre de produits labellisés NBA sur le sol français ? Y-a-t-il un risque de vampirisation du basket français par le basket us ? Ou au contraire, la LNB doit-elle tenter de s’associer à ces évènements pour profiter de l’exposition médiatique dont ils jouissent ? Peut-elle se différencier de sa grande sœur américaine tout en captant et intéressant les fans de Kobe Bryant, Dwaye Wade ou Lebron James ?

Bookmark and Share

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s