Stade Français Rugby: un exemple !

logo stade françaisJe vous invite à lire l’article ci-dessous paru sur le site « les échos.fr » le 8 décembre dernier.

[ Le club parisien de rugby compte 45 sponsors au sein de son « business club ». « Le sponsoring représente 30 % du budget », explique le président, Max Guazzini, pour une enveloppe estimée à plus de 9 millions d’euros. La régie exclusive des droits marketing est confiée depuis la saison 2005-2006 à Sportys. « Nous avons deux champs d’action simultanés à développer, explique Bruno Molinas, le PDG. D’abord, il s’agit de fidéliser les abonnés et d’accueillir un nouveau public qui n’est pas forcément féru de rugby (femmes, jeunes). Puis conquérir d’une manière sélective des entreprises-partenaires du club dans un bassin (l’Ile-de-France) extrêmement riche. » La conquête du public passe par l’organisation de matchs au Stade de France (la prochaine rencontre contre Toulouse se jouera à guichets fermés) et au Parc des Princes (le match de dimanche de Coupe d’Europe), avec une animation qui rende « la rencontre festive ». L’animation du dernier match contre Biarritz au Stade de France a coûté 190.000 euros.

Le développement passe aussi par le merchandising, avec des produits parfois décalés pour le milieu très conservateur du rugby (maillot rose, calendrier, etc.) qui obtient un franc succès auprès du public (1 million de recettes de ventes depuis septembre). Côté partenaires, les tickets d’entrée se négocient dans la fourchette de 15.000 euros pour l’adhésion au « business club » à 1 million d’euros pour une bonne visibilité sur le maillot. La mayonnaise a bien pris, le club affichant depuis le démarrage de la saison une moyenne de 17.500 spectateurs lors de ses matchs et la meilleure audience TV du Top 14. ]

Au-delà de l’exemple parisien, cet article nous montre bien l’importance que commence à prendre le rugby dans notre pays. Et pourtant, ce sport est très régional ce qui n’est pas forcément un avantage médiatiquement parlant. En effet, seul le Stade Français se situe géographiquement dans la moitié Nord de l’hexagone, les autres équipes étant, par conséquent, toutes dans la moitié Sud. Notons aussi le bel effort entreprit par Sportys pour valoriser le marketing autour du club parisien avec de réelles retombées positives autant au niveau de l’image et de la notorité que d’un point de vue financier. Toutes ces actions s’inscrivent dans une vraie dynamique impulsée depuis le début des années 2000 par la Ligue Nationale de Rugby.

Alors, le rugby et le Stade Français : exemples à suivre ?

Ad Vitam Basketball

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s