Financement du club de basket professionnel d’Orléans : problème avec les collectivités

logo Entente Orléanaise 45

L’Entente Orléanaise 45, club promu cette saison en championnat de France de basket de Pro A a récemment fait appel aux collectivités locales pour qu’elles augmentent leur contribution au financement du club. Jusque-là, 3 communes (Orléans, Saint Jean De Braye et Fleury les Aubrais) participaient à hauteur de 640 000 € pour un budget total de 2 440 000 €*. Une demande de souscription a donc été adressée aux 19 autres communes de l’agglomération. L’engagement porterait à hauteur de 3 € par habitant.

Cette demande a été rejetée par l’ensemble des maires des communes concernées. Les motifs de ce refus portent sur la priorité pour ces communes de financer le sport de masse, de s’occuper des enfants et non du sport de haut niveau.

Ce cas pose le problème de l’implication des collectivités dans le financement du sport professionnel. Et le basketball reste encore un sport bien trop dépendant de l’apport financier des communes, départements ou régions. Par exemple, les pensionnaires du Top 16 de la Ligue Nationale de Rugby ne reçoivent en moyenne que 10% de leur budget de ces structures.

Alors quelles solutions pour l’Entente Orléanaise 45 et pour le basket français ? Dans un premier temps, tenter de valoriser les ressources propres : recettes matchs et produits propres qui représentent 18% du budget pour un club de Pro A contre 27% pour un club du Top 16. Dans un second temps, augmenter son attractivité envers les sponsors: 41% du budget en Pro A contre 45% en Top 16. Une opportunité semble être envisageable quand on voit que la moyenne de remplissage des salles de Pro A en 2004-2005 était de 73%. Ce qui fait 27% de la capacité d’accueil non utilisée chaque soir de match et autant de retombées financières qui s’envolent. Pour un sport qui n’est que peu médiatisé, c’est un grand manque à gagner.

Ad Vitam Basketball

Source : la gazette.

*Pour information, d’après les chiffres publiés dans le rapport d’activité de la saison 2004-2005, la part des subventions collectives s’élève à 33% dans le financement d’un budget type de Pro A.

4 réflexions sur “Financement du club de basket professionnel d’Orléans : problème avec les collectivités

  1. Tout d’abord félicitations pour ton blog, en tant que joueur et fan de basket je ne peux qu’applaudir l’initiative.

    En ce qui concerne ton article, je suis d’accord avec toi : la solution pour les clubs de basket français passe par la valorisation de ses ressources propres avec par exemple les recettes de match.
    Il y a effectivement un effort à faire pour maximiser le taux de remplissage des salles. D’autant plus qu’avec la création de la nouvelle ligue à l’horizon 2009, tous les clubs pros qui candidatent pour y être intégrés ont l’obligation de posséder une salle de capacité minimale de 5 000 places assises. Et force est de constater qu’il n’est pas toujours facile d’attirer 5 000 personnes et plus dans une salle un samedi soir, surtout quand le basket lutte contre d’autres sports professionnels dans la ville (ex : Paris, Nancy, Le Havre, Nantes, Brest, Le Mans…). Heureusement, ces villes sont souvent des bastions du basket français et disposent d’un public fidèle.

    Mais plus que par la fidélisation des spectateurs, je pense que la solution pour les clubs de basket pros français passe par leurs capacités à nouer des liens durables et économiquement intéressants avec leurs partenaires, c’est-à-dire les entreprises de leur région. Un seul gros partenaire peut parfois rapporter plus (ou l’équivalent) que les recettes au guichet de toute une saison… Arriver à organiser et animer des partenariats sur plusieurs saisons est donc également une solution pour assurer une certaine stabilité financière aux clubs. Le must étant d’arriver à des contrats ne tenant pas compte (ou très peu) des résultats sportifs de l’équipe afin d’éviter les risques dus à l’éternelle et nécessaire incertitude du sport.
    Et pour attirer ces partenaires, il faut que les clubs disposent de plans média attractifs ou au moins originaux. Le développement de divers supports de communication (programme de match, détachant inséré dans la PQR, livret de lancement de la saison…) est par exemple indispensable, mais on peut aussi penser aux panneaux déroulants (rendus obligatoires par la ligue) ou à la communication sur les maillots de l’équipe. Il faut que les clubs proposent une offre différenciée par rapport à la concurrence (agences de pub classiques) et ils ont l’avantage d’avoir une activité qui s’y prête.

    Qu’en penses-tu?

  2. Je suis tout à fait d’accord avec toi Damien. Même si je pense que le plus important reste quand même l’affluence qui, constitue une ressource propre, mais qui valorise aussi l’image du club. Et c’est là que le club devient plus attractif pour d’éventuels sponsors. Une salle pleine est un formidable outil de promotion et démontre l’engouement que suscite un club. Et s’il y a engouement, il y aura intérêt des partenaires.
    Mais tu as raison quand tu dis que les clubs doivent nouer des relations plus durables avec leurs partenaires tout en tentant de faire disparaître l’importance du résultat sportif. Mais je pense en reparler bientôt dans un autre article donc tu pourras à nouveau réagir en temps voulu.

  3. Bonjour,
    Hugo Prudent, je suis étudiant en master 1 management du sport à Poitiers et je réalise un mémoire sur le rôle moteur des subventions dans le basket-ball professionnel. Je suis originaire de Nantes et je prend appui sur le club de Hermine de Nantes et du NRB qui monte en LFB la saison prochaine.
    J’aurai voulu savoir si tu avais des articles à me conseiller comme celui de la gazzette si tu l’avais en entier ca m’aiderait bien

    Sinon j’organise un tournoi 3*3 à nantes pour la troisième année consécutive, j’ai mis l’adresse s’il y a moyen de faire un peu de promo sur ton site qui est très intéressant.

    Merci d’avance

    a bientot

    Hugo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s