Beats By Dre Met Les Fans De Sport Face A Leurs Responsabilités

Kevin Garnett Beats By Dre

La célèbre marque de casques audios Beats by Dre nous plonge dans le quotidien d’un sportif professionnel de haut-niveau confronté à la passion des fans et engage le débat sur un point de reproche souvent adressé à ces icônes : leur détachement vis à vis du public en dehors des enceintes sportifs.

L’image du casque sur les oreilles

"Dans leur monde". "Dans Leur bulle". "Déconnectés de la réalité". "Prétentieux". "Pourris gâtés"… Les sportifs professionnels, s’ils sont souvent adulés, sont aussi de plus en plus pointés du doigt par les fans pour leurs comportements parfois "autistes", imagés dans l’esprit de tous par leurs casques audios rivés sur les oreilles alors qu’ils passent à côté des fans, à qui ils n’adressent pas un regard, pas une parole, pas un signe d’affection ou d’intérêt. Ce détachement du sportif professionnel a été très largement condamné en France après le fiasco de l’Equipe de France de Football lors de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. Si le bus de Knysna est resté dans l’esprit de tous comme un "objet" de honte, les casques audios ont également été avancés à l’époque comme la preuve flagrante que cette génération de sportifs était repliée sur elle-même, incapable de partager avec son public.

Sur ce même blog, j’avais d’ailleurs publié un article sur le sujet suite aux sorties médiatiques agaçantes et pénibles des nageurs et athlètes français mais aussi suite à une rencontre du championnat de France de basketball diffusée sur Sport+ où l’on voyait tous nos basketteurs avec leurs… casques sur les oreilles. Je m’étais étonné à l’époque de manque de suivi de la LNB et de son service communication à ce niveau. Les français ayant fait alors du casque audio, l’objet responsable du fiasco de Knysna, il fallait au moins faire en sorte que nos athlètes basketteurs ne les portent pas face au public, face aux fans ou face aux caméras.

Beats By Dre met les fans de sport face à leurs responsabilités

Aujourd’hui, si je remets le sujet sur le tapis, c’est parce que la marque Beats By Dre nous met, nous fans, face à nos responsabilités. Et si nos athlètes portaient ces casques pour se protéger ? Et si nos actes les poussaient à faire cela. Et si nous étions nous aussi un peu responsables de leur "autisme" ? Et si nous aussi nous étions un peu tous coupables ?

Nous demandons plus d’attention de la part de nos stars et joueurs préférés ? Nous demandons plus d’amour ? Plus d’intérêt ? Mais méritons-nous qu’ils nous donnent cela ? Sommes-nous nous-mêmes irréprochables dans notre rôle de fans ? Donnons-nous envie à ces Benzema, Ribery, Patrice Evra (etc…) d’enlever leurs casques pour nous sourire, nous parler ?

La relation sportif / fan n’est pas unilatérale. Nous avons tendance à l’oublier quand nous sommes dans la peau du supporter. Si nos idoles ont des responsabilités vis à vis de leur notoriété, nous en avons également.

Beats By Dre nous le rappelle de manière très esthétique dans un spot publicitaire mettant en scène le basketteur NBA Kevin Garnett. Le slogan ? "Hear What You Want". Au-delà de sa qualité de réalisation, J’AIME cette publicité aussi pour le message qu’elle envoie. Un message qui me parait bien plus intelligent que celui déversé de manière hypocrite par les nageurs et athlètes français après le fiasco de Knysna qui n’avait qu’un seul but : tirer sur l’ambulance et faire du populisme. Le respect, ça va dans les deux sens.

La pub en question

About these ads

Une réflexion sur “Beats By Dre Met Les Fans De Sport Face A Leurs Responsabilités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s