La Culture Basket Façon « Hellas »

La culture basket en GrèceQu’est-ce que la culture basket ? A quoi reconnait-on qu’un pays respire plus ou moins le basket par rapport à un autre.

A vrai dire, je n’ai pas la réponse à ces deux questions. Il y a très certainement un grand nombre de points à prendre en compte et à pondérer et  je n’ai ni le temps ni l’envie de faire ça ici.

Au-delà des chiffres de licenciés, du nombre de joueurs présents en NBA, de la qualité des centres de formation et de la formation qui y est pratiquée, de la santé financière des clubs, des affluences dans les salles (etc…), il y a le ressenti. C’est exactement ce qui m’est arrivé lors de mon long séjour en Grèce, dans les Cyclades. J’ai eu ce sentiment que le basket était partout, présent dans la vie quotidienne des habitants. J’ai eu ce sentiment étrange que, dans mes bagages, j’aurais dû ajouter un ballon de basket, car il me manquait vraiment et les occasions ont été trop nombreuses de fouler le bitume et de shooter sur les plexis. Oui, sur place, j’ai vraiment senti que le Grèce avait une culture basket importante. Une culture que l’on ne retrouve pas chez nous en France malheureusement.

Des Playgrounds Partout.

Partout, je dis bien partout, impossible de ne pas tomber sur un playground. Dans les îles, les villes (villages) où je suis passé ne dépassaient jamais les 7.000 habitants. Et encore, 7.000, c’était pour une seule ville. Les autres villages étaient au maximum à 3.000 habitants et la plupart du temps, je traversais des bourgs de 500 à 800 âmes. En France, il aurait été compliqué de trouver un panier de basket en plein air pour jouer à la balle orange. En Grèce, sur les îles, rien de compliqué pour les basketteurs en herbe : des playgrounds ouverts poussent partout, comme les oliviers. Le diaporama ci-dessous en est l’exemple. Il faut d’ailleurs noter que, dans ce diaporama, seule une photo a été prise à Athènes (playground avec mini tribunes).

Des Paniers Avec Plexis, s’il vous plait…

En plus d’avoir des playgrounds dans n’importe quel village, il faut aussi noter que les paniers des terrains de plein air grecs sont équipés de plexiglass. Rien de bien révolutionnaire me direz-vous pour un terrain de basket en salle. Pas faux. Mais quand on est licencié de basket en France, on sait que l’on ne joue pas sur des plexis tous les week-ends. Alors, voir comme ça des plexiglass partout, sur des playgrounds de village, il y a de quoi être bluffé. En plus du plexi, on retrouve souvent le filet (ce qui est plus que rare sur un playground français) et des mousses de protections sur la structure du panier.

Des Playgrounds Eclairés

Alors ça, ça a été la cerise sur le gâteau. Mon Dieu que les joueurs de basket grecs sont gâtés. De nombreux playgrounds étaient en effet éclairés. Du coup, on peut encore y jouer une fois le soleil couché. Et ce n’est pas rien. J’avoue qu’à Lyon, pourtant pas une petite ville, je ne suis même pas certain qu’un seul playground soit éclairé. Alors je suppose, peut-être hâtivement, que les villes de 7.000 habitants et moins qui ont un playground ne l’ont pas forcément équipé d’un éclairage public.

Du Basket à la Télévision

Après une semaine et demi de séjour, je me décide enfin à tester la télévision grecque. Et, surprise, lorsque j’allume mon petit écran en enfonçant la touche 1 de la télécommande, je me retrouve avec une rencontre de basket opposant l’Italie à l’équipe universitaire NCAA de Brigham Young au Tournoi Acropolis d’Athènes. A la suite de ce match, j’ai droit à une seconde rencontre, cette fois entre l’équipe nationale grecque et la Bulgarie.

J’avoue qu’en tant que français, j’ai été très surpris de tomber sur du basket dès la première chaîne. C’est que, voyez-vous, dans notre pays hexagonal, il faut savoir où se trouve le trésor (en général canal 140 sur ma Freebox) pour le trouver. Si on n’est pas au courant, on n’a aucune chance de tomber par hasard dessus et profiter d’un spectacle basketballistique qu’on dit pourtant adapté à la télévision. Les grecs, eux, ne peuvent pas le louper. On allume son poste, on tombe direct dessus.

Alors, oui, je ne connais pas les audiences de la chaîne en question (ET1), je ne connais pas non plus le montant du contrat Tv signé entre cette chaîne et la fédération grecque de basket. Mais, quelle promotion pour notre sport !

Il faut aussi noter que cette chaîne diffusait les matchs de préparation de l’Equipe Nationale mais aussi les matchs des Hellènes lors de l’Eurobasket. Dit comme cela, ça parait logique. Et bien oui mais en France, la chaîne qui a diffusé les matchs de préparation de l’Equipe de France en direct ne diffuse ses matchs officiels à l’Euro qu’en différé. Le direct sur Sport+ (la chaîne du basket) étant réservé aux adversaires des bleus (on est fair-play nous !). Et les matchs des bleus sont diffusés en direct sur une chaîne qui ne passe jamais de basket français ou européen le reste de l’année et qui n’a retransmis aucun match de préparation (super pour la promotion). Parait-il que la chaîne en question, Canal+ Sport, compte plus d’abonnés que Sport+ (car oui, en France, on ne parle pas de chaîne gratuite quand on parle de basket). Quand on entend Cyril Linette, directeur des sports du groupe Canal dire dans l’Equipe : « les abonnés Canal+ sont automatiquement abonnés à Canal+ Sport mais peu le savent », on est tout de même en droit de s’inquiéter pour l’exposition télévisuelle de notre sport en France, plus d’abonnés ou non… Et c’est là que me revient cette expression que je trouve très adapté au basket en France : « si une bombe atomique explose mais qu’il n’y a personne pour l’entendre, peut-on dire qu’elle fait du bruit ? » Et si l’Equipe de France de basket réalise un exploit mais qu’il n’y a personne en France pour le voir, pourra-ton parler d’évènement pour le Sport français ? C’est à cela que la FFBB devrait réfléchir lorsqu’elle négocie et choisi son diffuseur.

Juste pour info, le lendemain, sur cette même chaîne ET1 j’ai eu droit en première partie de soirée à un Grèce / Italie avec deux prolongations. Tout ça pour dire que la culture basket d’un pays, c’est peut-être sur ces petits détails qu’elle se calcule. Et je crains que la culture basket de la Grèce soit plus importante que celle de la France.

About these ads

Une réflexion sur “La Culture Basket Façon « Hellas »

  1. merci pour votre article que je partage totalement. Vivant en France et d’origine grec, j’ai passé toutes mes vacances d’été en Grèce lors de ma jeunesse et je peux vous dire que ce que vous avez vu existait déjà il y a 25/30 ans…donc cette culture du basket grec est TRES importante et je pense que cela joue également beaucoup pour les joueurs lors des matchs pour « mouiller » le maillot jusqu’à la dernière seconde de tous leurs matchs.
    Malheureusement, cela n’est pas qlq chose que l’on voit encore ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s