La Ligue Nationale de Basketball est-elle en déficit ?

LNB - Ligue Nationale de BasketballLa Ligue Nationale de Basketball connaît-elle en ce moment des difficultés financières ? Il semble malheureusement que ce soit le cas.

Alors que la DNCG remarquait dans le dernier rapport financier de la ligue que « la situation financière cumulée de la Pro A s’est légèrement dégradée de 0,6M€ par rapport à la saison précedente, mais demeure positive, démontrant la bonne santé financière des clubs », c’est aujourd’hui la LNB elle-même qui pourrait être confrontée à un déficit sur l’exercice 2010-2011.

Un léger déficit probable pour la LNB mais rien d’inquiétant sur le long terme

Le probable déficit de la ligue sur cette saison 2010-2011 serait dû à plusieurs facteurs. Tout d’abord, une des principales causes serait le versement de la commission due à l’intermédiaire ayant aidé à la négociation et la signature du nouveau contrat tv avec Canal Plus. A cela s’ajoute l’augmentation des défraiements obtenue par les arbitres de Pro A et de Pro B après leur « push » d’octobre et novembre 2010. Les referees français avaient alors fait planer la perspective d’une grève pour obtenir gain de cause dans leurs revendications, ce qui avait poussé l’UCPB à comparer l’action des hommes en gris à « une prise d’otages » tout en faisant remarquer que les arbitres exigeaient et non ne demandaient. Enfin, le recrutement non prévu de nouveaux collaborateurs en interne serait le dernier facteur de ce déficit (en coulisse, on parle de près de 500.000 euros même si rien ne peut le confirmer aujourd’hui).

Les clubs de Pro A, premières victimes

L’inquiétude monte chez les présidents de Pro A. Car, si la LNB est en déficit à la fin de cette saison, pour le moment, ce chiffre officieux de 500.000 euros de pertes n’est que prévisionnel. La ligue peut en effet jouer sur quelques leviers pour présenter en fin d’exercice des comptes à l’équilibre. Mais pour y parvenir, il faudra bien entendu qu’elle renie sur quelques dépenses aujourd’hui budgétées. En premier lieu se trouvent les droits tv. La ligue pourrait décider de revoir la répartition de ces droits tv à la baisse dès cette saison. Les clubs de Pro A, qui ont déjà inscrit une partie de ces « recettes » dans les lignes de leur budget prévisionnel (budget présenté à la DNCG en fin d’exercice 2009-2010 et validé pour l’engagement en Pro A 2010-2011) vont peut-être devoir faire une croix sur ces actifs qui leur étaient logiquement dus.

Répartition des droits tv de Pro A. Comment ça marche ?

Pour se faire une idée « du manque à gagner » pour les clubs de Pro A, jetons un coup d’oeil rapide sur le nouveau mode de répartition des droits tv établi par la LNB pour cette saison sportive 2010-2011.
La répartition des droits tv auprès des clubs LNB* se passent en deux temps via une partie fixe et une partie variable :

Partie fixe à tous les clubs :
- Pro A : 80.000 € par club (soit un total de 1.280.000 €)
- Pro B : 28.000 € par club (soit un total de 504.000 €)

Partie variable :

>Semaine des As :
- Vainqueur : 40.000 €
- Finaliste : 20.000 €
(soit un total de 60.000 €)

>Saison régulière :
- 1er : 80.000 €
- 2ème : 70.000 €
- 3ème : 60.000 €
- 4ème : 50.000 €
- 5ème : 40.000 €
- 6ème : 30.000 €
- 7ème : 20.000 €
- 8ème : 10.000 €
( soit un total de 360.000 €)

>Finales Pro A :
– primes pour le vainqueur et le finaliste (non déterminées)

Exemple : un manque à gagner de plus de 160.000 € pour le BCM Gravelines Dunkerque

Prenons l’exemple du seul club pour le moment titré cette saison – le BCM Gravelines Dunkerque, vainqueur de la Semaine des As de Pau. Le BCM peut déjà espérer toucher 120.000 euros de droits tv (80.000 € fixes + 40.000 € pour le vainqueur des As). A cela devraient s’ajouter au moins 40.000 € (si l’on considère que le BCM ne devrait pas finir au-delà de la 5ème place du classement de la saison régulière). Cette saison, le club de Hervé Beddeleem peut donc compter sur minimum 160.000 euros de droits tv soit près de 4% de son budget. Vous me direz, 4%, ce n’est pas grand chose. Certes, mais pour des clubs qui font en sorte d’équilibrer leur budget mais qui ne dégage pratiquement jamais de bénéfice en fin d’exercice, des sommes provisionnées au budget qui ne rentrent pas dans les caisses sont presque automatiquement des pertes avérées qu’il faudra mettre au passif du budget de la saison suivante. Sans compter qu’il est toujours fâcheux pour des dirigeants dont les budgets dépendent grandement des subventions publiques d’annoncer aux politiques qui les aident que le club est dans le rouge.

Vainqueur de la Semaine des As de Pau le BCM peut déjà espérer au moins 160.000 € de droits tv.


Une répartition des droits tv modifiée pour la saison 2011-2012

Comme un malheur n’arrive jamais seul pour les dirigeants de Pro A, aujourd’hui, il semble assuré, quoi qu’il arrive, que la ligue modifiera son système de répartition des droits tv pour la saison prochaine. Et bien entendu, cette modification se fera à la baisse. Donc en plus des possibles pertes sur l’exercice 2010-2011 qu’ils devront rembourser, les clubs doivent dès à présent prendre en compte une baisse des recettes liées aux droits tv.

*suivant son mode de répartition, la LNB devrait redistribuer sur cette saison 2010-2011 2.204.000 € des 4.000.000 € annuel obtenus grâce à la signature du contrat tv avec le groupe Canal Plus courant de 2009 à 2013.

About these ads

3 réflexions sur “La Ligue Nationale de Basketball est-elle en déficit ?

  1. Eh ben,le basket français est dans de beaux draps! Il ne reste -qu’une solution: faire jouer les jeunes espoirs français (17-22 ans) qui coûtent moins cher que les américains!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s